Co-incidences 17 

Temps Morts


Leggi in italiano

Co-Incidences. Nouveau départ. Nouveau numéro. Courant. Tangible et virtuel. Contemporain. Nouvelles structures. Anciens et nouveaux : artistes critiques participants, artistes d’un instant, d’un lieu, d’une situation, d’un caractère, artistes à perpétuité, sans rémission.
Un ensemble/amas/quantité/dépôts d’ « objets » critiques, langagiers, artistiques. Toujours dans un esprit d’acceptations des techniques, des débats d’idées, des interrogations. 


Avec trois rubriques : De la lettre à la ligne, Art porté, Empreintes actuelles.

Co-incidences est un récipient technologique. Cela ne signifie pas qu’il n’y ait pas de propositions théoriques ou de projets poético-politiques.
Seulement, chaque intervenant propose le sien et en est responsable.

Pourtant, rien de vraiment éclectique. On pourrait aussi accepter cette attitude, considérant que l’affirmation de Baudelaire à ce sujet : « Les éclectiques n’ont pas songé que l’attention humaine est d’autant plus intense qu’elle est bornée et qu’elle limite elle-même son champ d’observations. Qui trop embrasse mal étreint », n’est plus d’actualité à notre époque d’identité plurielle, de multiplicité technologique, où la notion de « multitude » s’affirme de plus en plus, entrainant dans les études de pédagogie des questionnements sur la « multi- attentionnalité ». On serait plutôt dans un hirsutisme. Une revue hirsute qui contient du bazar du bric-à- brac des binz poly protée du bastringue. Une arborescence improbable singulière audacieuse comme le mélange, le grouillement, les multitâches, les probabilités, l’improvisation, la blogosphère, les voilages et dévoilements, les explétions biographiques, les techniques de partages du Web, des tablettes, des téléphones, des liens hypertextuels, qui permettent le papillonnage de site en site, la diversification des sollicitations, la simultanéité, l’accumulation des informations (données brutes et affectives), la création de nouveaux espaces créatifs, de nouveaux comportements, stables ou bancals, de nouveaux états de l’art, de nouvelles pensées polymorphes, fragmentées et fortes d’attention ou d’inattention.

Rien de sacré.

La présence de Co-incidences a toujours montré (et transmis) ces phénomènes transversaux, enveloppants, multiformes, synchroniques, qui ont donné des matériaux hétéroclites, disparates, bigarrés, suscitant des échanges multiples et diversifiés.

Ce numéro en est donc un autre exemple. Pas de grandes nouveautés dans la démarche hirsute, plutôt une mise en situation, un ensemble de matériaux ponctué. Il contient des essais, des poésies, des nouvelles, des graphies, des photos etc.

Précédemment, avec Multimania, le site Web est resté actif pendant des années. Supprimé, nous en créons un autre avec de nouveaux outils technologiques. Nous y associons un blogue, une page facebook et un compte Twitter : l’un pour donner l’actualité des numéros et des événements, les autres pour jouer avec les mots, les images, les commentaires et recueillir des travaux.



Sommaire/Indice:


De la lettre à la ligne

Rosemary Bardini - Temps mort, L’affleure du mal ; L’Annonce.

Gael Caignard - Mortalité digitale, Hommage à Alain Resnais, Dessin Temps morts.

Philippe Castellin - Temps morts, 2014

Remy Castino - Le Chantier – Exposition ; Immobilisation

Mario Costa - Divertissement per perdere (?) o guadagnare (?) tempo, 2014

Jean-Pierre Depétris - Extrait de L’Anabasix, 2014 (Chapitre quinze)

Luc Fierens - Les Enfants ; Guerrhr

Francine Laugier - Clin-d’œil, 2014

Antonio Moreira - Temps morts, 2014 ; D’abord, janvier 2006.

Angelo Ricciardi - The Game of Fourteen, 2014. (Coin qui danse sur Co-Incidences)

Claudine Rousseau - Verre embué

Joe Saporito - Provocations, 2014 ; Ogliastro Marina.

Marie Saporito - The Skeleton, 2015.

Maria Teresa Schiavino - I tempi morti come le foglie morte, mai 2014 ; Nuit

Yanming Zhang - Des œufs pour mon anniversaire.


Art porté

Francesco Attruia

Rolland Caignard - Ars poétik 1 – Hirsutisme, 2014

Vincenzo Cuomo - Esser-ci o non esser-ci. Noia profonda, flânerie, fumisme, 2014

Giuseppina Ladelfa - Il Tempo che ci vuole… «Mamma, che cos’è un fratello?» 2014

Giuseppe Siano - Breve excursus sulla scienza minore della conoscenza sensitiva, o del “canto poetico”. La poesia nella seconda metà dell’Ottocento fino alle avanguardie storiche del futurismo dadaismo e surrealismo, 2014


Empreintes actuelles

1 – Flux

YAH 1 - タイムアウト


2 – Liste de diffusion

Ben Vautier  - [Newsletter Ben] Je classe, 2015 ; [Newsletter Ben] Il n’y a rien de beau, 7 mars 2015 ; Charlie et moi, 23 janvier 2015.


3 – Blogue

Bruno des Baumettes - Le Journal, une certaine…, octobre 2014


4 – Atelier art et écriture 

Piera Castagliola - Tempo perso, août 2014

Antonio Viviano - Nature morte, 2014

Tiziana Correale - En bus, avril 2014


5 – Facebook

Sindie Barns - Instants enfouis, septembre 2015

Stéphanie Couturier - Le temps perdu ne se rattrape plus, septembre 2015


6 – Ecriture en ligne

Écriture « em-mêle » - du site de la revue Co-incidences/Multimania, 1998-1999.